Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français vuit (m.), vuide (f.), du bas-latin vocitu, croisement du latin vocīvus, variante de vacīvus, et de vacatus, participe passé de vacare, de vacuus ; cf. catalan buit, italien vuoto, occitan vuèg.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
vide vides
\vid\

vide \vid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne contient rien ; qui est totalement dépourvu de.
    • Ces lieux communs mythologiques et ce cliquetis de mots sonores, mais à peu près vides de sens, plurent au roi Sighebert et à ceux des seigneurs Francs qui, comme lui, comprenaient quelque peu la poésie latine. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Place, espace vide.
    • La bouteille est à moitié vide.
    • Il a le ventre vide, l’estomac vide.
    • Il n’y a plus rien dans la maison, elle est vide.
    • (Figuré) Avoir la tête vide, le cerveau vide, éprouver la faiblesse de tête que produisent le manque de nourriture, la
    • (Figuré) Le cœur vide se dit pour exprimer le Manque d’affection et de sentiments.
    • Ces discours amusent l’oreille et laissent le cœur vide.
    • (Familier) Moment vide : moment libre d’occupation.
    • Il y a des moments vides dans la journée, qu’on ferait bien de remplir par quelque occupation.
    • Existence vide, Existence qui n’est pas occupée.
    • Époque vide, époque qui n’a été signalée par aucun événement remarquable.
    • Un discours, un ouvrage vide de sens, de raison : où il n’y a ni sens ni raison, où il n’y a rien de solide.
  2. (Théâtre) Sans acteur pendant un moment.
    • Le théâtre, la scène est vide, reste vide se dit lorsque, dans le courant d’un acte, il ne reste aucun acteur sur la scène.
    • Une scène vide, un acte vide se dit d’une Scène, d’un acte sans événement, sans action, sans incident.
  3. (Mathématiques) Égal à l’ensemble vide.
    • Par suite de sa définition, un corps est nécessairement non vide.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vide vides
\vid\

vide \vid\ masculin

  1. Espace vide.
    • […] ; j’eus comme un étourdissement, et je dus m’accrocher fortement aux rebords de la croisée, pour n’être pas précipité dans le vide... — (Octave Mirbeau, Le colporteur, 1919)
    • Une corde, munie d’une sorte de ralingue, avait été lancée par-dessus le vide et s’était accrochée à un fragment de garde-fou. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 370 de l’éd. de 1921)
    • Il est interdit aux notaires de laisser du vide dans la minute de leurs actes.
  2. (Physique) Lieu où il n’y a pas de matière, qui ne contient pas d’air.
    • Quelle que soit la méthode de synthèse utilisée, l’alcool γ-acétopropylique se sépare et se purifie par distillation sous vide (78-80°/5 mm Hg). — (Bulletin de la Société chimique de France, 1966, page 1813)
    • Au delà de 107 Hz, la masse des électrons est elle-même trop importante pour que ceux-ci puissent suivre l’excitation, et le matériau a alors un comportement diélectrique semblable à celui du vide. — (Jean-Marie Haussonne, Céramiques pour l'électronique et l'électrotechnique, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2002, page 31)
  3. (Architecture) Toute ouverture ou baie dans un mur, de tout espace qui n’est pas occupé par une construction.
    • La façade du Palais des doges présente cette particularité que les pleins sont au-dessus des vides.
    • Ce mur pousse au vide, Il perd son aplomb, Il déverse ou fait ventre.
  4. (Figuré) Sentiment de manque, par rapport aux personnes ou aux occupations dont on vient d’être privé.
    • Et les muges ? Pauvres muges ! On leur a fait tellement de tort avec la pollution et le mazout que les amateurs de muges aux olives sont plutôt rares. C'est un grand vide dans les traditions que la disparition de ce poisson appelé « mulet » dans le reste de la France. — (Christiane Maréchal raconte la Provence calendale: Noël, Étrennes, les Rois, Éditions de Provence, 1996, page 27)
    • Notre foyer s'équipait, se suréquipait de tous les appareils et gadgets qui simplifient la vie domestique. Grille-pain, brosse à dents électrique, chaîne 2 x 100 watts et autres remparts illusoires contre le vide de l'existence. — (Jean-Marie Callens, « Morituri te salutant », dans Des nouvelles de Palaiseau, HB éditions, 1994)
    • Faire le vide autour de quelqu’un, L’isoler.
    • (Par analogie) Cet orateur fait le vide dans la salle où il parle, Il décourage, il fait fuir les auditeurs.
  5. (Figuré) Vanité, vacuité, néant.
    • Favrolles prend la parole. Son vide intérieur, son inconscience braillarde se masquent sous l'énergie de ses propositions. — (Léon Trotsky, Le drame du prolétariat français, 1922, annexe à l'édition de 1964 de Littérature et Révolution (les Lettres Nouvelles, éditeur))

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier


Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe vider
Indicatif Présent je vide
il/elle/on vide
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je vide
qu’il/elle/on vide
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
vide

vide \vid\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de vider.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de vider.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de vider.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de vider.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de vider.

PrononciationModifier

  • France : écouter « vide [vid] »

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

vide

  1. Savoir.

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

De vidi (« voir ») et -e (terminaison des adverbes).

Adverbe Modifier

vide \ˈvi.de\

  1. Visuellement.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

GalicienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

vide

  1. Vigne.

SynonymesModifier

ItalienModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe vedere
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
(lui / lei) vide
Futur simple

vide \ˈvi.de\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de vedere.

AnagrammesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt au français.

Nom commun Modifier

vide \Prononciation ?\ neutre/féminin

  1. (Architecture) Espace ouvert, espace vide, dégagement.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 63,4 % des Flamands,
  • 71,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vide
\Prononciation ?\
vides
\Prononciation ?\

vide \Prononciation ?\ féminin

  1. Vigne.

SynonymesModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Neutre Indéfini Defini
Singulier vide videt
Pluriel viden videna

vide \Prononciation ?\ neutre

  1. (Botanique) Saule.

SynonymesModifier