FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Impératif d’un hypothétique verbe viendre, rendu célèbre par l’imitateur Thierry Le Luron, dans une imitation très caricaturale de Georges Marchais, présenté, comme une personnalité inculte participant à un évolution de l'émission politique L’heure de vérité transformée en une sorte de jeu télévisé, dans le sketch « Le véritomètre » (1984), où l’humoriste Bernard Mabille lui donnait la réplique dans le rôle de l’animateur.

NotesModifier

Dans le même sketch, plusieurs minutes avant l’emploi de « viendez », Thierry Le Luron utilise également le supposé verbe « deviendre », à l’infinitif, dans la phrase « Je me suis battu pour deviendre le secrétaire général du Parti communiste français (...) », toujours dans la bouche du même faux Georges Marchais.

Forme de verbe Modifier

viendez \vjɛ̃.de\

  1. (Populaire) (Par plaisanterie) Venez.
    • Viendez donc à la maison dimanche prochain.

DérivésModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier