Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
ville ouverte villes ouvertes
\vil u.vɛʁt\

ville ouverte \Prononciation ?\ féminin

  1. (Militaire) Ville qui se rend sans combattre afin d'éviter la ruine.
    • M. de Lansberge est chargé par son Gouvernement de demander l'insertion d'une clause conçue comme suit : « Sera considérée comme ville ouverte la ville non munie d'une enceinte, mais entourée de forts détachés, à condition qu'elle ne contienne pas de troupes et que ses habitants ne concourent pas à la défense des forts. » — (Actes de la Conférence de Bruxelles (1874), Bruxelles : chez F. Hayez, 1874, p. 36)
    • Le 10 juin - Paris sera pris le 14 -, Weygand écrit à Paul Reynaud : « De façon à conserver à Paris un caractère de ville ouverte, mon intention est d'éviter toute organisation encerclant la ville sur la ceinture même des anciennes fortifications, ou sur celle des anciens forts. » — (Jean-Louis Dufour, La Guerre, la Ville et le Soldat, éd. Odile Jacob, 2002, p. 77)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier