Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1870) Du latin vis, vires (« force ») avec le suffixe -iel, terme proposé par Rudolf Clausius qui travaillait sur les fondements de la thermodynamique et cherchait à relier les notions de température et de chaleur aux mouvements des molécules de gaz.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
viriel viriels
\vi.ʁjɛl\

viriel \vi.ʁjɛl\ masculin

  1. (Physique) Synonyme de potentiel.
    • Mais si d’autres corps viennent interférer, il devient nécessaire de la représenter sous forme d’un viriel, pour y faire figurer les termes plus lointains. — (Poincaré (loi du viriel) sur formules-physique.com. Consulté le 30 septembre 2017)
    • Le viriel dû aux chocs des molécules entre elles est donc nul, au moins en première approximation. — (Henri Poincaré, Leçons sur les hypothèses cosmogoniques, 1911, page 92)
    • Théorème du viriel, théorème selon lequel l'énergie cinétique est égale et de signe contraire à la moitié de l'énergie potentielle mécanique.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin virilis.

Adjectif Modifier

viriel \Prononciation ?\

  1. Viril.
    • Een man kan, als hij een beetje viriel is, in een maand makkelijk honderd vrouwen bevruchten.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 89,4 % des Flamands,
  • 74,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]