Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de visiter, issu du latin visitare (« voir souvent »), fréquentatif de videre (« voir »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
visite visites
\vi.zit\

visite \vi.zit\ féminin

  1. Action d’aller voir quelqu’un par civilité ou par devoir.
    • Nous eûmes dans la matinée une audience publique du vice-roi. […]. Il nous reçut poliment , accorda au capitaine la relâche , et aux passagers la permission de se promener en ville. Après l'audience nous fîmes des visites militaires et nous revîmes dîner à bord. — (Évariste de Parny, « Lettre à son frère, de Rio-Janéiro, septembre 1773 », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 212)
    • (Religion)Les Visitandines, comme on sait, étaient le plus doux des ordres ; inactives, elles attendaient la visite du divin Époux ; leur vie molle était très-propre à faire des visionnaires. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.94)
    • Visite courte, longue, ennuyeuse.
    • Recevoir la visite de quelqu’un.
    • Faire visite à quelqu’un.
    • Être en visite.
    • Recevoir des visites.
    • Aller en visite.
    • Je lui dois une visite.
    • Rendre visite à quelqu’un, aller le visiter.
    • Rendre à quelqu’un sa visite, faire à quelqu’un une visite après en avoir reçu une de lui.
  2. (Par extension) Visiteur.
    • Devinez quelle visite je viens d’avoir.
    • Attendons que les visites s’en aillent.
  3. Consultation d’un médecin.
    • A la visite, l'toubib commençait par les vérolées. Il leur mettait le speculum et, sans souvent l'laver, il te l'passait. Comme ça, si t'avait rien, trop tard! — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • On paie tant par visite à ce médecin.
    • Ce médecin fait payer fort cher ses visites.
  4. Action des médecins et des chirurgiens d’un hôpital, lorsqu’ils parcourent les salles, accompagnés de leurs élèves, pour voir les malades et prescrire le traitement.
    • La visite du matin, du soir.
    • L’heure de la visite.
    • Passer à la visite, se faire examiner par un médecin dans un hôpital, un dispensaire, etc., à l’heure de la visite.
  5. Action d’aller voir des villes, des monuments, des musées.
    • Bien sûr vous avez commencé votre visite par la salle des fêtes, mais Patelin vaut vraiment le détour, puisque dans le genre, c'est le nec plus ultra des trous paumés. — (Jérôme Attal, Presque la mer, Hugo & Compagnie, 2014, chap. 7)
    • La visite des églises le Vendredi Saint.
  6. Recherche, perquisition qu’on fait dans certains lieux, soit pour y trouver quelque personne, quelque chose, soit pour voir si tout y est bien en ordre, examen.
    • On a ordonné une visite domiciliaire.
    • Visite des lieux.
    • Les experts ont fait leur visite.
    • Procès-verbal de visite.
    • Il a tant pour son droit de visite.
    • La visite des bois, la visite d’un bâtiment, L’examen des bois, d’un bâtiment, fait ordinairement par des experts nommés par la justice.
    • Droit de visite, Faculté que se sont accordée mutuellement les puissances maritimes de faire visiter, par leurs vaisseaux de guerre, les navires soupçonnés de se livrer à la contrebande de guerre ou à la traite des noirs.
    • Visite de la douane, examen que font les douaniers pour s’assurer qu’aucune chose soumise à des droits n’est introduite en fraude.
  7. Tournée que l'évêque fait dans son diocèse, le général d’ordres dans les monastères de son ordre, pour examiner l’état des lieux et voir si tout y est dans l’ordre.
    • Visite pastorale.
  8. Sorte de petit manteau de dame.
    • Elle jetait sur ses épaules sa « visite » en cachemire noir brodée de jais, coiffait sa petite capote à grappes de lilas foncés, et s’en allait, de ce pas en effet, ce pas inimitable et dansant — la pointe du pied en dehors, le talon effleurant à peine la terre — sonner à la porte de M. le curé Millot, à cent mètres de là. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 104.)
    • Elle pinçait entre deux doigts une soie élimée, une « visite » perlée de jais… — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 70.)
    • Mme Quinte en retard, toute seule, affolée, l’aigrette sur l’œil et sa visite de travers, apparaissait dans la porte de la sacristie au beau milieu des Vêpres de Pâques. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 412)
  9. (Internet) Succession d'accès à des documents liés entre eux à l’intérieur d’un site.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe visiter
Indicatif Présent je visite
il/elle/on visite
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je visite
qu’il/elle/on visite
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
visite

visite \vi.zit\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de visiter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de visiter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de visiter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de visiter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de visiter.

PrononciationModifier

  • France : écouter « visite [vi.zit] »

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
visita
\vi.ˈzi.ta\
visite
\vi.ˈzi.te\

visite \vi.ˈzi.te\ féminin

  1. Pluriel de visita.