Voir aussi : Vitulin

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin vitulinus (« de veau »), dérivé de vitulus (« veau »), apparenté au grec ancien ἰταλός, italós (« jeune taureau »).
  1. (1374) Attesté en ancien français sous la forme vituline (« génisse »), chez Jean Golein dans la traduction du Rationale divinorum officiorum de Guillaume V Durand.
  2. (XVIIIe siècle) Réadopté sous sa forme adjectivale latine.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin vitulin
\vi.ty.lɛ̃\
vitulins
\vi.ty.lɛ̃\
Féminin vituline
\vi.ty.lin\
vitulines
\vi.ty.lin\

vitulin \vi.ty.lɛ̃\ masculin

 
Une figure vituline.
 
Un veau marin, ou phoque vitulin.
  1. (Rare) (Soutenu) Relatif au veau, qui est semblable au veau, physiquement ou intellectuellement, ou à sa tête. Utilisé principalement pour désigner une personne sans énergie ou un visage peu expressif.
    • La superficie de son tour extérieur est lisse jusques vers le bas, où on apperçoit quelques stries élevées et légèrement granuleuses qui différent par leur petitesse, et leur nombre, des cordelettes circulaires du cone vitulin. — (De Bouguiers-Lamarck et Deshayes, Encyclopédie méthodique, vol. 1, éd. Veuve Agasse, 1792, p. 646)
    • Les phoques vitulines ou veaux-marins, qu’on prétend exister dans la mer Caspienne, dans les lacs d’Aral, de Baikal et de Ladoga, paraissent être une espèce rapprochée des loutres et différente des phoques marins. — (Malte-Brun, Géographie universelle, Furne et Cie, 1841, p. 541)
    • Canalis est un petit homme sec, de tournure aristocratique, brun, doué d’une figure vituline, et d’une tête un peu menue, comme celle des hommes qui ont plus de vanité que d’orgueil. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 157 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • De grand’ substance est la chair vituline,
      J’appelle ainsi les plus jeunes taureaux ;
      Au proche rang marcheront les chevreaux,
      Sans oublier la tendresse agneline.
      — (De Chesnel et Migne, Dictionnaire de la sagesse populaire, éd. Migne, 1855, p. 908)
    • Il a les yeux tombants, une bouche écrasée, les paupières presque jointes, les cheveux mal coiffés, l’air vitulin dès le matin.

SynonymesModifier

  • vitulaire (en parlant de la fièvre relative)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.