FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de vivres avec le suffixe -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin vivrier
\vi.vʁi.je\
vivriers
\vi.vʁi.je\
Féminin vivrière
\vi.vʁi.jɛʁ\
vivrières
\vi.vʁi.jɛʁ\

vivrier \vi.vʁi.je\

  1. Relatif à l’approvisionnement en vivres.
    • Elle a consisté en un relevé cadastral complet du terroir villageois : voie ferrée, piste principale, sentiers, maisons, plantations de cacaoyers, champs vivriers des deux saisons de cultures, limites entre Mom et les villages voisins. — (Jacques Champeau, MOM Terroir Bassa (Cameroun), ORSTOM, 1973)
    • Il faudrait aussi rétablir l'autosuffisance vivrière des pays qui l'ont perdue [...]. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 636)
    • En moins d’un siècle, l’agriculture vivrière a cédé la place à l’agriculture extensive, puis intensive, avec l’arrivée massive des engrais chimiques dans les années soixante à quatre-vingt. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 378).

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vivrier vivriers
\vi.vʁi.je\

vivrier \vi.vʁi.je\ masculin (pour une femme on dit : vivrière)

  1. (Vieilli) Employé d’une organisation qui approvisionne en vivres.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier