FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin vicinus, par une forme dialectale *vecinus qui donne aussi vecino en espagnol.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin voisin
\vwa.zɛ̃\
voisins
\vwa.zɛ̃\
Féminin voisine
\vwa.zin\
voisines
\vwa.zin\

voisin \vwa.zɛ̃\

  1. Qui est proche ; qui est auprès.
  2. (Figuré) Qui approche, qui est sur le point de.
    • Il est voisin de sa ruine, de sa perte.
    • Ce discours emphatique est voisin du galimatias.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
voisin voisins
\vwa.zɛ̃\

voisin \vwa.zɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : voisine)

  1. Personne qui est, qui demeure auprès d’une autre.
    • Rentrée à la maison, ayant réussi à faire partager aux voisins son inquiétude, Mme Mirondeau les décida […] à partir sans tarder à la recherche de son époux. — (Louis Pergaud, « La Disparition mystérieuse », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Déjà, autour du cadavre, les voisins s’affairaient pour sa dernière toilette. À terre, une bassine d’eau rougie, ses vêtements maculés. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • voisin sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier