Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de voix et de rogomme.

Locution nominale Modifier

Invariable
voix de rogomme
\vwa də ʁɔ.ɡɔm\

voix de rogomme \vwa də ʁɔ.ɡɔm\ féminin

  1. Voix d’ivrogne ; voix rauque d’une personne qui abuse de liqueurs fortes.
    • Il n’y a donc pas moyen d’obtenir qu’on expulse l’organiste, qu’on balaie le maître de chapelle et les professeurs de chant de la maîtrise, qu’on refoule chez les liquoristes les voix de rogomme des gros chantres ? — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Pas de blagues morveux, gronda une voix de rogomme. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • Il cria ces mots à trois reprises, d’une voix de rogomme. — (Romain Sardou, Pardonnez nos offenses, p. 235)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier