volonté de fer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de volonté et de fer.

Locution nominale Modifier

volonté de fer \vɔ.lɔ̃.te də fɛʁ\

  1. Désir d’avancer de façon ferme et inflexible.
    • Mais il faut pour cela des fonctionnaires bien formés, des moyens administratifs maintenus et une volonté politique de fer pour les municipalités. — (Le Monde, L’effondrement d’immeubles à Marseille rappelle que la guerre contre l’insalubrité est sans fin, Le Monde. Mis en ligne le 13 novembre 2018)
    • Les deux patineurs passent la flamme à un lanceur de disque paralympique, le discobole à un jeune pianiste virtuose, le virtuose à une première ballerine non moins virtuose, la ballerine à un ancien champion de nage avec palmes, le vieux monsieur à une bobeuse qui ne s’est relevée d’un accident de bobsleigh que par une volonté de fer, la miraculée à un conducteur de métro, […]. — (Bernard Chambaz, Vladimir Vladimirovitch, Flammarion, 2015, chapitre 6)
    • Délicate et frêle, elle avait besoin de cet homme énergique, au regard fascinateur, au courage de lion, à la volonté de fer, pour la soutenir dans la vie et la sauvegarder de sa toute puissante protection. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

TraductionsModifier