Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Emprunté au latin voluminosus (« sinueux, qui se roule ») pour servir d’adjectif à volume (« ampleur du corps »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin volumineux
\vɔ.ly.mi.nø\
Féminin volumineuse
\vɔ.ly.mi.nøz\
volumineuses
\vɔ.ly.mi.nøz\

volumineux

  1. Qui est fort étendu en tous sens, qui occupe beaucoup de place.
    • Trois mois après le malade pissa un calcul d’acide urique qu'on jugea le noyau d'une pierre plus volumineuse qui avait été usée et dissoute. — (Dr Petit, Traitement médical des calculs urinaires par les eaux de Vichy, dans Revue Médicale française & étrangère, juin 1838, en collection dans l’Encyclographie des sciences médicales, Bruxelles, 1838, p.107)
    • Nos dragages pratiqués suivant une technique un peu nouvelle avec de vieilles dragues réformées, nous permirent de rapporter de nombreux et très volumineux échantillons géologiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • De volumineux autobus arrivent, chargés à craquer : leur toit est même garni de paysans hilares assis en rang, à la place des marchandises, comme sur une impériale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L’actinobacillose pharyngienne se traduit par des tumeurs plus ou moins volumineuses provoquant de la dysphagie et des difficultés respiratoires. — (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l'usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »,)
  2. Qualifie un ouvrage de l’esprit, une collection qui contient un grand nombre de volumes.
    • Un ouvrage volumineux.
    • Une compilation volumineuse.

TraductionsModifier

RéférencesModifier