wachrufen

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich rufe wach
2e du sing. du rufst wach
3e du sing. er ruft wach
Prétérit 1re du sing. ich rief wach
Subjonctif II 1re du sing. ich riefe wach
Impératif 2e du sing. ruf wach, rufe wach
2e du plur. ruft wach
Participe passé wachgerufen
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

wachrufen \ˈvaxˌʁuːfn̩\ (voir la conjugaison)

  1. Évoquer, éveiller, inspirer.
    • Das Chaos (des Lockdowns von Shanghai) ruft bei den Leuten dunkle Erinnerungen wach: In den 60er Jahren löste Staatsgründer Mao Tse-tung mit seiner fehlgeleiteten Industrialisierungspolitik die größte Hungersnot des 20. Jahrhunderts aus. — (Fabian Kretschmer, « Realität schlägt Propaganda », dans taz, 11 avril 2022 [texte intégral])
      Le chaos (du lockdown de Shanghai) évoque de sombres souvenirs aux gens : dans les années 60, le fondateur de l'État, Mao Tsé-toung, a causé, avec sa politique d'industrialisation malavisée, la plus grande famine du XXe siècle.
  2. Catalyser, activer.

Note : La particule wach de ce verbe est séparable. Comme telle, elle est déplacée à la fin de la phrase dans la plupart des cas. Dans le participe passé, le préfixe ge- s’intercale entre la particule wach et le radical du verbe.

PrononciationModifier