AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

warm

  1. Chaud.

PrononciationModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(IXe siècle). Du vieux haut allemand warm, du moyen haut-allemand warm, du moyen bas allemand warm, du vieux saxon warm, des langues germaniques *warma-. À rapprocher du néerlandais warm, de l'anglais warm, du suédois warm.[1]

Adjectif Modifier

Nature Terme
Positif warm
Comparatif wärmer
Superlatif am wärmsten
Déclinaisons

warm \varm\

  1. Chaud, chaude.
    • Es ist warm hier.
      Il fait chaud ici.
    • Mir ist warm. / Es ist mir warm.
      J'ai chaud.
    • Ich dusche lieber warm.
      Je préfère prendre une douche chaude.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Adverbe Modifier

  1. Chaleureusement, chaudement.
    • Ich empfehle meinen Neffen wärmstens für diesen Job.
      Je vous recommande chaleureusement mon neveu pour cet emploi.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997, ISBN-13: 978342-3325110)

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 737.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 335.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) Du vieil anglais wearm lui-même issu du proto-germanique *warmaz.
(Verbe) Du vieil anglais wyrman (« fair chauffer ») et wearmian (« devenir chaud »).

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif warm
\ˈwɔɹm\ ou \ˈwɔːm\
Comparatif warmer
\ˈwɔɹ.mɚ\ ou \ˈwɔː.mə\
Superlatif warmest
\ˈwɔɹ.mɪst\ ou \ˈwɔː.mɪst\

warm \ˈwɔɹm\ (États-Unis), \ˈwɔːm\ (Royaume-Uni)

  1. Agréablement chaud (de modérément à plutôt chaud).
    • To have a warm bath.
      Prendre un bain chaud.
    • A warm oven.
      Un four moyen.
    • A warm weather.
      Un temps chaud.
    • A warm spring.
      Un printemps chaud.
    • Please, come to eat while the food is still warm.
      S’il te plaît, viens manger tant que le repas encore est chaud.
  2. Chaud, qui tient chaud.
    • Warm clothes.
      Des vêtements chauds.
  3. Chaleureux, cordial.
    • I had a warm welcome.
      J’ai reçu un accueil chaleureux.
    • To give warm greetings.
      Donner de cordiales salutations.
  4. Chaud (en parlant d’une couleur, d’un son).
  5. Tiède.
    • Warm beer.
      De la bière tiède.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to warm
\ˈwɔɹm\
Présent simple,
3e pers. sing.
warms
\ˈwɔɹmz\
Prétérit warmed
\ˈwɔɹmd\
Participe passé warmed
\ˈwɔɹmd\
Participe présent warming
\ˈwɔɹ.mɪŋ\
voir conjugaison anglaise

warm \ˈwɔɹm\ (États-Unis), \ˈwɔːm\ (Royaume-Uni) transitif

  1. Chauffer, réchauffer.

AntonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

D’origine indo-européenne.

Adjectif Modifier

warm \Prononciation ?\

  1. Chaud.
    • Een warme maaltijd.
      Un repas chaud.
    • Een warme kamer.
      Une pièce chauffée.
    • (Sens figuré) De warme buurten
      Les quartiers chauds.

Adverbe Modifier

warm \Prononciation ?\ invariable

  1. Chaudement.
    • Warm eten.
      Manger chaud.
    • Het warm hebben
      Avoir chaud.
    • Het is warm (weer).
      Il fait chaud.
    • Zich warm kleden.
      S’habiller chaudement.
    • Het warm krijgen.
      Commencer à avoir chaud.
    • Warm lopen voor iets.
      Se passionner pour quelque chose, s’emballer

AntonymesModifier

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]