FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(2015)[1] De l’anglais woke[1], abréviation de woken, woke up ou woken up (« réveillé ») en argot afro-américain[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
woke wokes
\wok\

woke \wok\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) (Péjoratif) Qui relève du wokisme, mot utilisé pour stigmatiser une vision radicale de la justice sociale et de la défense des minorités en la présentant comme opposée à l’universalisme républicain et dénuée de rationalité.
    • Même la famille royale britannique serait désormais woke. C’est du moins ce qu’affirmait le magazine London Review of Books après les récentes fiançailles du prince Harry avec l’actrice métisse Meghan Markle, dont les positions anti-Donald Trump sont bien connues. — (Marc-Olivier Bherer, Ne soyez plus cool, soyez “woke”, dans Le Monde, 3 mars 2018 [texte intégral])
    • Le plus grand tabou du Québec contemporain, c’est l’intolérance et le mépris dont les Québécois francophones sont la cible chez eux. Ce mépris nous vient de certains chroniqueurs anglos radicaux, mais aussi des jeunes wokes anglicisés qui présentent les Québécois francophones comme des xénophobes occupant un territoire non cédé. — (Mathieu Bock-Côté, Speak White, 2020, dans Le Journal de Montréal, 18 novembre 2020 [texte intégral])
    • Ce qui ressort d’un examen approfondi sur la mouvance woke c’est son incapacité à construire, affirmer, proposer. — (Pierre Valentin, Le mouvement “woke” pratique l’autodafé au nom de l’inclusivité, dans Le Figaro, 10 septembre 2021 [texte intégral])
    • Si vous êtes dans le militantisme, vous en voulez pas si vous dites un truc de travers. Le militant parfait n’existe pas, et on peut pas être "woke" dans tous les aspects de sa vie, faites votre ptit bonhomme de chemin trankil et accordez vous une marge d'erreur, vs êtes humains — (@pink_robots, Tweet sur Twitter, 10 mai 2019)
    • Rien que de très prévisible, mais on ne peut en vouloir au ministre : il préparait avec assiduité son discours d’introduction à un colloque sur le danger de l’idéologie woke. Chacun ses priorités.— (Christian Lehmann, La rentrée sous Covid, un énième fiasco, Libération, 10 janvier 2022)
    • « C’est un ensemble de causes, qu’on peut schématiser par un grand triangle militant qui mobilise une partie de la jeunesse mondiale : un premier angle est l’antiracisme (et le mouvement Black Lives Matter), qui a montré toute sa force en 2020 ; un deuxième est l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique (Greta Thunberg est une figure typiquement woke) ; le troisième angle est l’égalité femmes-hommes, la défense des minorités sexuelles et la lutte contre les violences sexuelles et sexistes (#metoo). » — (Propos de Pap Ndiaye recueillis par Marie Slavicek, « Les militants woke s’inscrivent dans une histoire longue de mobilisation politique de la jeunesse », Le Monde, 8 février 2021)
NotesModifier
Le mot est majoritairement utilisé par l’idéologie conservatrice et réactionnaire en politique[1], portée par la droite et l’extrême-droite[1], et surtout pour dénoncer les personnes concernées[1]. Originellement, le mot est utilisé dans les milieux antiracistes américains pour se définir.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. a b c d e et f Fabien Jannic-Cherbonnel, L’article à lire pour comprendre ce que signifie le mot “woke”, qui s’installe dans le débat public, dans France Info, 19 octobre 2021 [texte intégral]

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1960)[1] De woken[1].

Adjectif Modifier

woke \ˈwəʊk\

  1. (États-Unis) (Argot) Qui a conscience des injustices sociales et des systèmes d’oppression.
NotesModifier
Le mot est quasi-exclusivement utilisé par l’idéologie conservatrice et réactionnaire en politique[1], portée par la droite et l’extrême-droite[1], et surtout pour dénoncer les personnes concernées[1]. Cependant, aucune personne concernée par la définition ne semble l’utiliser pour se définir[1].

Forme de verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to wake
\ˈweɪk\
Présent simple,
3e pers. sing.
wakes
\ˈweɪks\
Prétérit woke
\ˈwəʊk\
Participe passé woken
\ˈwəʊk.n̩\
Participe présent waking
\ˈweɪkɪŋ\
voir conjugaison anglaise

woke \ˈwəʊk\

  1. Prétérit de to wake.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. a b c d e et f Fabien Jannic-Cherbonnel, L’article à lire pour comprendre ce que signifie le mot “woke”, qui s’installe dans le débat public, dans France Info, 19 octobre 2021 [texte intégral]