FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déformation de il y a.

Forme de locution verbale Modifier

y a \ja\ (Impersonnel) contraction

  1. (Populaire) Il y a.
    • Y a ceux qui ont un père, i’ font les malins, surtout si c’est longtemps le même. — (Léon Frapié, La conquête de Rose, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 10)

AngevinModifier

Forme de verbe Modifier

y a

  1. Il y a.
    Longtemps y a que le prix est gaigné.

RéférencesModifier

  • A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 1[version en ligne]