FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de zone et du suffixe -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin zonier
\zo.nje\
zoniers
\zo.nje\
Féminin zonière
\zo.njɛʁ\
zonières
\zo.njɛʁ\

zonier

  1. Relatif à une zone.
    • Non, le chemin de fer coupe en deux le champ des recherches ; de l'autre côté, il n'y a que des terrains industriels et quelque vagues friches zonières. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Démon pourpre, 1932)
    • Saoulé de l’arôme des fleurs engelées dans les fioles, percolé des aromates vengeurs nés de ma rage zonière à ne pas céder, je me lève au gré d’un cri de la concierge excédée des bouteilles en vrac sous la roulette de ses poubelles. — (Philippe Bordas, Cœur-Volant, Gallimard, 2016)
    1. (Vieilli) Relatif à la zone autour de Paris.
      • Sa famille répondait parfaitement à l’image type que l’on peut se faire d’une famille zonière avec un père manœuvre et une belle-mère porteuse de pain. — (Madeleine Fernandez, La zone, mythe et réalité, Ministère de la Culture - direction du Patrimoine, 1983, page 5)

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
zonier zoniers
\zo.nje\

zonier \zo.nje\ masculin (pour une femme, on dit : zonière)

  1. (Vieilli) Habitant d’une zone. Nom donné en particulier à ceux qui habitaient aux abords de l'ancienne zone militaire désaffectée qui autrefois entourait Paris, et où il était interdit de construire.
    • Des bidonvilles apparaissent alors aux portes de Paris, transformant les secteurs limitrophes en « zone ». De cette appellation, naît le nom donné aux habitants de ces quartiers : les « zoniers ». La plupart d’entre eux sont chiffonniers, ils vivent de la récupération et de la revente des déchets de la ville. — (Claire Le Thomas, L'album Zonier d'Eugène Atget, Histoire par l'image, histoire-image.org)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
zonier zoniers
\zo.nje\

zonier \zo.nje\ masculin

  1. (Assurance) Résultat du découpage d’un territoire en zones, en fonction de l’exposition aux risques.
    • Le zonier obtenu permet de localiser des concentrations des risques, mais il est difficilement applicable tel quel lors d'une tarification car il présente de trop fortes disparités entre des régions proches géographiquement. — (Julien Mathis, Élaboration d'un zonier en assurance de véhicules par des méthodes de lissage spatial basées sur des simulations MCMC, Mémoire de fin d’études DUAS 2008-2009, PEGE Strasbourg, Introduction, page 2)
    • Dans le cours d’actuariat de l’assurance non-vie, on avait évoqué rapidement l’idée de faire un zonier. Autrement dit, on souhaite créer une variable polytomique (avec 4 ou 5 classes) représentant le critère spatial du risque. — (Arthur Charpentier, Faire (rapidement) un zonier, site freakonometrics.hypotheses.org, 5 décembre 2017)
    • Construire un zonier vol consiste à segmenter des zones géographiques en fonction de l'exposition au risque de vol. — (Armelle Nyankam Tchana, La création d’un zonier vol optimum, site revue-banque.fr, 11 juin 2013)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De zone avec le suffixe -ier.

Nom commun Modifier

zonier \Prononciation ?\ masculin

  1. Fabricant de ceintures.

RéférencesModifier