Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1834) Mot dérivé de technie (« art, technique ») avec le préfixe zoo- (« animal »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
zootechnie zootechnies
\zɔ.ɔ.tɛk.ni\

zootechnie \zɔ.ɔ.tɛk.ni\ féminin

  1. (Élevage) Discipline scientifique étudiant les conditions et les méthodes d’élevage et de reproduction des animaux domestiques ainsi que l’amélioration de leurs races.
    • Ne faisons donc pas de la science de caprice ou de fantaisie, mais établissons les principes de la zootechnie d’après les règles du bon sens et les enseignements de l’expérience. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • — Et vous vous en avez eu des poux ?
      Turellement, qu’ils répondent.
      — J’en ai même élevé, dit Jacques. Je voulais en obtenir des très grands, des très gros et des très forts. Avant de faire du cinéma je me suis occupé de zootechnie.
      — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 181)
    • À la fin de la deuxième année, je m’attendais à ce qu’Aymeric choisisse comme moi une spécialisation bidon, genre sociologie rurale ou écologie, mais au contraire il s’inscrivit en zootechnie, considérée comme une filière de bosseurs. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 140.)
  2. (Zoologie) (Par extension) Technique relative à la conception et à l'utilisation des bâtiments et des enclos pour les animaux sauvages dans un zoo[1].

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Cyril Hue, vétérinaire au zoo de La Flèche, Propos recueillis par Élodie Plassat, Le Monde des Animaux, Mai-Juin 2017, n°15, p. 10-11.