AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Composé de geben avec la particule séparable zu-

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich gebe zu
2e du sing. du gibst zu
3e du sing. er gibt zu
Prétérit 1re du sing. ich gab zu
Subjonctif II 1re du sing. ich gäbe zu
Impératif 2e du sing. gib zu
2e du plur. gebt zu
Participe passé zugegeben
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

zugeben \ˈt͡suːˌɡeːbn̩\ (voir la conjugaison)

  1. Ajouter, mettre en plus. → voir dazugeben
    • Sie gibt beim Wiegen immer ein paar Gramm zu. - Elle met toujours quelques grammes de plus quand elle pèse.
    • Ich muss noch etwas Zucker zugeben. - Il faut que j’ajoute encore un peu de sucre.
  2. Admettre, avouer, reconnaitre.
    • Ich gebe zu, dass das nicht ganz in Ordnung war. - Je reconnais que ce n’était pas tout à fait au point.
    • Sie haben sich nicht korrekt verhalten, das haben sie auch zugegeben. - Ils ne se sont pas conduits correctement, ils l’ont reconnu.
    • Er gab offen zu, dass er uns betrogen hatte. - Il a reconnu ouvertement qu’il nous avait trompés.
    • „Ich gebe zu, dass ich diese Staus in Kiew immer gehasst habe“, sagt Aleksei (..) „Sie sind wieder da, und das heißt doch, dass das Leben wieder in diese pulsierende Metropole zurückkehrt.“ — (Anastasia Magasowa, Endlich wieder Staus, dans taz, 18 avril 2022 [texte intégral])
      « J’avoue que j’ai toujours détesté ces embouteillages à Kiev », dit Aleksei (..) « Ils sont de retour, et ça veut dire quand même que la vie est revenue dans cette métropole vibrante ».

Note : La particule zu de ce verbe est séparable. Comme telle, elle est déplacée à la fin de la phrase dans la plupart des cas. Dans le participe passé, le préfixe ge- s’intercale entre la particule zu et le radical du verbe.

PrononciationModifier