ïambique

Voir aussi : iambique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin iambicus, issu du grec ancien ἰαμϐικός, iambikós.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ïambique ïambiques
\jɑ̃.bik\

ïambique \jɑ̃.bik\ masculin et féminin identiques

  1. (Poésie) Qui est composé d’ïambes.
    • Après Archiloque, de Paros, qui vivait dans le septième siècle avant J. C. , et qui fut l'inventeur du vers ïambique, on doit citer Slésichore , d'Himère en Sicile, qui florissait environ 570 ans avant J. C. — (A. Lesieur, Réponses aux questions littéraires contenues dans le programme adopté pour l'examen du baccalauréat ès lettres, Paris : Louis Hachette, 1841, page 50)
    • Il [Henry Céard] a longtemps vécu au bord de la mer bretonne, il y a écrit un livre amer et fulgurant ; mais les rythmes et les embruns de l’Océan, pénétrant en lui à son insu, l’ont emporté jusqu’au vers ïambique de quatorze pieds, avec, au sommet, l’écume déferlante. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Au temps de Judas, Grasset, 1920, réédition Le Livre de Poche, page 373)

TraductionsModifier

Variantes orthographiquesModifier

RéférencesModifier