Apocoloquintose

Voir aussi : apocoloquintose

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Apocolocyntosis (« incucurbitation, citrouillification, gourdification ») → voir apo-, coloquinte et -ose.

Nom propre Modifier

Apocoloquintose \Prononciation ?\ féminin

  1. (Littérature) Pamphlet de Sénèque sur l’apothéose de l’empereur Claude.
    • L'Apocoloquintose s'inscrit dans la tradition gréco-latine de la satire ménippée (satura menippea), illustrée par Varron, genre particulier de satire qui mêle les passages en prose et en vers de différentes mesures. — (Wikipédia)
    • Depuis deux ans, il donnait un cours hebdomadaire d'une heure et demie sur L'Apoloquintose du divin Claude (c'est-à-dire « métamorphose en citrouille », une pièce satirique de Sénèque. — (Martin Page, Comment je suis devenu stupide, 2012)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier