FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'anglais Game Boy (« jeu garçon »).

Locution nominale Modifier

Invariable
Game Boy
\ɡɛm bɔj\

Game Boy \ɡɛm bɔj\ invariable (masculin ou féminin (l’usage hésite))

 
Un (ou une) Game Boy de 1990
  1. Console de jeux vidéo de Nintendo qu'on tient dans les mains.
    • Tandis que j'écris ces lignes, un petit garçon de six ans tourne autour de moi, il danse d'un pied sur l'autre, avec une forte envie de faire pipi tout en jouant de la Game Boy [...]. — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 85)
    • Je lisais, cette fin de semaine, dans La Presse, on parlait du fait qu'aux États-Unis il y a plusieurs milliers de jeunes de 15 à 19 ans qui gagnent 50 000 $ et plus pour les entreprises en informatique parce qu'on manque de main-d'oeuvre là-dedans et qu'on entre dans la première génération de jeunes qui à quatre ou cinq ans étaient déjà sur l'ordinateur avec les Game Boys et tout ça. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission de l'économie et du travail, 31 mars 1998)
    • D'ailleurs, quand mes fonctionnaires viennent m'expliquer des dossiers, quand je sors mon Nintendo ou mon Game Boy pour jouer, c'est parce que je leur dis poliment que j'en sais suffisamment, qu'ils peuvent aller travailler sur d'autres choses. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission de l'aménagement et des équipements, 20 août 1992)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier