Gargamelle

Voir aussi : gargamelle

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

de l’ancien occitan gargamella
→ voir Gargantua
 composé de Gar et de gamelle

Nom propre Modifier

Nom propre
Gargamelle
\ɡaʁ.ɡa.mɛl\

Gargamelle \ɡaʁ.ɡa.mɛl\ féminin

  1. Héroïne de François Rabelais, mère de Gargantua.
    • Au contraire, avec Gargamelle, le passe-temps joyeux rapproche de l’espace céleste. Gargamelle revêt ici le rôle de celle qui unit les hommes entre eux. Elle est, à la suggestion du titre du chapitre, l’expression même de la convivialité. — (Colette Quesnel, Mourir de rire d’après et avec Rabelais, Montréal & Paris, Bellarmin & J.Vrin, collection « Cahiers d’études médiévales », 1991, page 68)
  2. (Par antonomase), grosse femme.
    • On aurait beaucoup surpris la nonne si on lui avait dit que les deux tiers de sa qualité venaient de son aspect physique, de son gros ventre de gargamelle, de la moue de ses grosses lèvres, de sa grosse tête, de ses grosses mains, de sa placidité de grosse femme, de ses gros pieds sous lesquels les planchers tremblaient toujours un peu. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 193)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier