agrairement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de agraire avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

agrairement \a.ɡʁɛʁ.mɑ̃\

  1. (Didactique) Selon les pratiques agraires.
    • […] il s'agit de savoir si le principe est d'indiquer toutes ces superficies, ou bien s'il s'agit d'indiquer seulement les superficies exploitées agrairement. — (Actes de la Assemblée générale, International Institute of Agriculture, 1928, part.1, page 245)
    • Les établissements gallo-romains qui, agrairement, se sont maintenus ou dont le nom a survécu ont cédé la place aux centre paroissiaux, puis communaux. Ils se sont étoffés : ils ont donné naissance à des villages […]. — (Annales de l'Académie de Mâcon, 1968, page 63)
  2. (Didactique) En ce qui concerne les politiques agraires.
    • […] : les conflits fonciers n’ont cessé de se généraliser depuis le renversement de Zaher shah, le coup d'État des communistes, en 1978, et l'occupation russe de 1979 à 1989. Une question revenait constamment, très « agrairement correcte » : n'était-ce pas l'échec de la réforme agraire, et le vide politique crée par la destruction des autorités traditionnelles, qui avaient fait chavirer le pays dans une crise dont il n'est toujours pas sorti, trente ans plus tard? — (Fariba Adelkhah, Remerciements, dans la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n°133, juin 2013)
    • La prise d'Alger par les Français les poussa tout naturellement à occuper la Mitidja, militairement d'abord, agrairement ensuite. — (Marc Côte, L'exploitation de la Mitidja, vitrine de l'entreprise coloniale ?, dans Histoire de l'Algérie à la période coloniale, 1830-1962, Paris & Alger : Ed. La Découverte & Ed Barzakh, 2012)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier