GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Mot attesté et déduit de noms propres Anauus, Anauo, etc.[1][2].
Décomposer en une racine *ɑnǝ- (souffler, respirer)[1].
À rapprocher du vieil irlandais anae (richesse) et anair (poème laudatif), le gallois anaw (richesse, inspiration poétique)[1].

Nom commun Modifier

anauo-

  1. Inspiration.
  2. Richesse.

NotesModifier

Selon X. Delamarre et J.-P. Savignac, les Gaulois considéraient l'inspiration poétique comme une « vraie richesse »[1][2].

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 45
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 202