changement d’herbage réjouit les veaux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Proverbe Modifier

changement d’herbage réjouit les veaux \Prononciation ?\

  1. (Familier) Faire varier les plaisirs évite l’ennui de l’uniformité.
    • « Changement d'herbage réjouit les veaux », dit-on. Changement de paysage réjouit aussi les peintres ! Vous ne serez donc pas le peintre d'un seul sujet : votre émotion s'y émousserait. — (Armand Drouant, Traité de la peinture: procédé à l'huile, Cailler Pierre, 1960, p.50)
    • Je me suis alors rappelé cette maxime paysanne extraite d'une œuvre de Ricet Barier: "Changement d'herbage réjouit les veaux." Et j'ai changé d'herbage. Voilà. La "mutation", c'était la séparation d'avec ma désormais ancienne épouse. — (Jacques Franck, Le Spermatozoïde octogénaire: Une biographie optimiste, L'Harmattan, 2008, p.86)
    • Moi aussi j'aimais bien changer de secteur pour voir si le plaisir était différent ; Comme on dit « changement d'herbage réjouit les veaux.» J'étais prêt pour les nouveaux pâturages à l'herbe grasse des plages de Copacabana. — (Adam Baradet, Polylogue du pénis, Publibook, 2004, p.94)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « changement d’herbage réjouit les veaux [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « changement d’herbage réjouit les veaux [Prononciation ?] »
  • (Région à préciser) : écouter « changement d’herbage réjouit les veaux [Prononciation ?] »