Voir aussi : decapitation

Étymologie

modifier
Du latin decapitatio.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
décapitation décapitations
\de.ka.pi.ta.sjɔ̃\
 
Décapitation judiciaire dans l'Ancien-Régime

décapitation \de.ka.pi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de décapiter.
    • Le crapaud a la vie très dure. Il survit plusieurs heures à la décapitation, plusieurs jours à l'avulsion du cœur, quarante jours à l'ablation des poumons, plusieurs semaines à l'amputation du museau en arrière des yeux. — (Jean Rostand, La Vie des crapauds, 1933)
    • En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre. — (Reporters sans frontières, Rapport annuel 2005 : Arabie saoudite)
    • Qu'une femme, témoin de la décapitation de son père et de son époux, ait pu "être heureuse dans les bras du Prophète", comme dit le texte, me semble impossible. — (Houria Abdelouahed, Opprimer, c'est sacré, Télérama n° 3460, mai 2016)
  2. (Sens figuré)
    • Quand sa méfiance tombait, elle était la plus adorable des femmes, mais l’hydre à mille têtes de la suspicion renaissait, nous contraignant à une décapitation sans fin. — (Claude Lanzmann, Le Lièvre de Patagonie, Gallimard, 2009, chapitre XVII)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier