donner loisir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de donner et de loisir.

Locution verbale Modifier

donner loisir \Prononciation ?\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de donner)

  1. (Littéraire) Donner le temps.
    • Deux boucs de son troupeau s'eschaufferent tellement à combattre l'un contre l'autre, & se heurterent si rudement que la corne de l'un fust rompue , dequoi sentant grande douleur celui qui estoit escorné , se mist en bramant à fouir , & le victorieux à le poursuivre , sans lui donner loisir de reprendre son haleine. — (Longus, Les amours pastorales de Daphnis et Chloë, édition de Jacques Amyot, 1777)
    • Sur le chemin du retour, vers notre maison, je musardai pour me donner loisir de la réflexion. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 46)

TraductionsModifier

PrononciationModifier