effet ’yau de poêle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De la blague comment vas-tu… yau de poêle ? qui a été la plus célèbre parmi les jeux de mots de cette nature.

Locution nominale Modifier

effet ’yau de poêle \e.fɛ jo də pwal\

  1. Effet produit par les jeux de mots similaires à comment vas-tu… yau de poêle ?.
    • D’autres à-peu-près sont ceux que l’on pourrait définir comme ayant été engendrés en vertu de l’effet « Yau-de-poêle », l’un des plus solides piliers de notre culture gauloise.
      Comment vas-tu… yau de poêle ?
      Pas mal toi… le à matelas ?
      Que se passe-t-il… de menthe ?
      Ce sera terminé sous peu… à l’oignon
      C’est un peu tard… de 14 juillet
      C’est un peu tôt… télégraphique
      C’est adorable… de lapin
      — (Claude Gagnière, Le grand bêtisier des mots, Robert Laffont, Paris, 1996 (réimpr. 2009), page 44)
    • […] on connaît bien cette maladie du jeu de mots à outrance, qui ne cesse de sévir dans tant de textes, modernes ou anciens, des lacaniens, plus encore peut-être que chez Lacan lui-même, et qui a été stigmatisé, de façon comique, sous le terme de « l’effet yau d’poêle ». — (Jean Laplanche, Nouveaux fondements pour la psychanalyse, PUF, 2008, page 47)
    • [titre du livre] L’Effet ’Yau de poêle de Lacan et des lacaniens — (françois George, L’Effet ’Yau de Poêle de Lacan et des lacaniens, Hachette, 1979)

TraductionsModifier