Étymologie

modifier
De épier, avec le préfixe entre-.

entre-épier \ɑ̃.tʁ‿e.pje\ pronominal réciproque 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’entre-épier)

  1. S’épier mutuellement.
    • Avec toute la discrétion requise, dans une région où l’on a si vite fait de s’entre-épier et de clabauder sur les gens. — (Maurice-Charles Renard, L’Inconnu des îles, Librairie des Champs-Élysées, 1954, chapitre XIII)
    • Pour cela ils ne laissent de s’entre-épier, afin de se surprendre & déposséder les uns les autres, non point par mauvaise volonté qu’ils se portent autrement, ni pour aucune publique considération, mais d’autant que ce qui est ôté à l'un, accroît au revenu & à la bourse de l’autre. — (Simon Goulart, Claude-Pierre Goujet, Mémoires de la Ligue, 1758)

Variantes orthographiques

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes