force de van der Waals

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du nom du physicien Johannes Diderik van der Waals qui établit le premier la relation entre la force en question et la distance dW entre le centre des atomes impliqués, considérés comme des sphères de rayon rw. Les paramètres dW et rw sont appelés distance de van der Waals et rayon de van der Waals., respectivement.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
force de van der Waals forces de van der Waals
\fɔʁs də van.dɛʁ.vals\

force de van der Waals \fɔʁs də van.dɛʁ.vals\ féminin

  1. (Chimie, Physique) Type de force attractive ou répulsive entre molécules ou entre des parties d'une macromolécule, résultant de plusieurs types d'interactions entre dipôles, quadrupôles ou autres multipôles, ne s'exerçant qu'à de très faibles distances (mais supérieures au rayon de van der Waals) et individuellement de faible énergie, mais pouvant s'avérer très importante au niveau macroscopique car cette force est cumulative, insaturable et anisotropique.
    • On regroupe sous le même nom de force de van der Waals les effets attractifs de dispersion dus à la force de London (les plus importants quantitativement), les effets attractifs d'induction dus à la force de Debye, et les effets attractifs ou répulsifs d'orientation dus à la force de Keesom.
    • L'intensité de la force de van der Waals est extrêmement dépendante de la distance. Ainsi, elle varie avec l'inverse du rayon de van der Waals r à la sixième (r-6), septième (r-7) ou huitième puissance (r-8) selon le type d'interaction considéré (dipôle-dipôle, ion-dipôle, effet Casimir etc.).

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. On interchange souvent le sens de force de van der Waals avec celui de force de London car cette dernière représente la majeure partie des interactions impliquées dans le force de van der Waals, qui est un nom générique englobant plusieurs types d'interaction. Il est important de garder cette distinction à l'esprit lorsqu'on décrit les forces de van der Waals entre deux molécules ou structures données.