Étymologie

modifier
Dérivé du préfixe géo-, avec le suffixe -logue.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
géologue géologues
\ʒe.ɔ.lɔɡ\
 
La géologue Florence Bascom

géologue \ʒe.ɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui est savant en géologie, qui s’occupe de géologie.
    • On voit dès lors qu'il n'est point indifférent de représenter une coquille d'une manière ou d'une autre, et qu'il importe au zoologiste ou au paléontologue de donner aux géologues des points de comparaison sur lesquels ceux-ci puissent s'appuyer pour reconnaître l'état des couches à l'instant où les êtres qui y sont enfermés ont été recouvert de nouveaux dépôts. — (« Quelques considérations sur la station normale comparative des coquilles bivalves », par Alcide d’Orbigny, séance du 6 mars 1843 de la Société géologique de France, dans le Bulletin de la Société Géologique de France, Paris, 1843, page 296)
    • C'est le géologue H. Heinrich, de Hambourg, qui, scrutant au binoculaire les carottes forées dans les sédiments de l'Atlantique nord, a montré dans les années 1990 que les couches formées d'éléments plus grossiers interstratifiés dans les dépôts plus fins devaient provenir des débris arrachés par les glaciers au substrat rocheux des inlandsis. — (Bernard Francou et Christian Vincent, Les glaciers à l'épreuve du climat, IRD Éditions, 2007, édition revue en 2010, page 39)
    • « À [la surface de la Terre], les plaques se déplacent, se chevauchent », décrit le géologue Philippe Vernant, enseignant-chercheur à l’université de Montpellier. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 11 septembre 2023, page 4 (sic))

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • géologue sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier