gardénal

Voir aussi : gardenal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Marque déposée. L’origine de ce nom serait une discussion pour nommer le nouveau produit, par toutes sortes de mots en -nal, qui se serait conclue par la phrase « il faut garder nal ».  [1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gardénal gardénals
\ɡaʁ.de.nal\

gardénal \ɡaʁ.de.nal\ masculin

  1. (Pharmacologie) Phénobarbital.
    • Je me réveillai à cinq heures du matin en entendant Cristofoli entrer dans ma chambre. Son visage rayonnait d’un bonheur surhumain, il était incapable de parler, il ne faisait que déclamer des vers et pleurer. Je lui dis de prendre un gardénal et de me laisser dormir. — (Antal Szerb, La Légende de Pendragon, 1934, page 42, ALINEA, traduction par Charles Zaremba et Natalia Zaremba-Huszvai)
    • Mets-en dix. Dans son tilleul. Dix cachets de gardénal. Mais tu n’oseras pas. — (Jean Genet, Les Bonnes, 1947. Édition Folio, 2010, page 64)
    • Avant de se retirer, Sylvia prit un comprimé de gardénal, ce qui n’était pas dans ses habitudes ; mais elle savait bien que, avec l’esprit aussi leste et bondissant qu’à présent, elle ne pourrait jamais s’endormir sans cachet. — (Truman Capote, Monsieur Maléfique, 1949 ; traduit de l’anglais américain par Serge Doubrovsky, page 14)

TraductionsModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  • [1] ARTE ou méthodologie des termes techniques et scientifiques par Gbédjínú G. Hùnkpónú Yakíte, Éditeur menaibuc, 2004 [1]
  • [1] De mémoire de marques : dictionnaire de l’origine des noms de marques par Bernard C. Galey - Tallandier, 1997