gougnotterie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de gougnotter avec le suffixe -erie

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gougnotterie gougnotteries
\gu.ɲɔ.tə.ʁi\

gougnotterie \ɡu.ɲɔ.tə.ʁi\ ou \ɡu.ɲɔ.tʁi\ féminin

  1. (Sexualité) Art de gougnotter.
    • ÉPLUCHER LES LENTILLES. v. a. Dans, la gougnotterie, signifie : branler une femme et, par des attouchements habiles, lui procurer toutes les sensations et tous les plaisirs que comporte cette science aimable. — (J.-CH-X, Le petit citateur: notes érotiques et pornographiques, éd. Paphos, 1869, page 138)
    • Lorsque j'atteignis le couloir de ma salle de classe, j'entendis des hurlements de joie et de surprise, sans doute des petites godiches qui venaient de découvrir les secrets de la gougnotterie, ce qui, selon les règles de ma chère et nouvelle école, pouvait valoir une valorisation pour l'instigatrice d'une telle découverte. — (Aizen-sama, Harry Fockeur, vol. 2 : Harry Fockeur et le secret du Pot de Chambre, sur le site FanFiction (www.fanfiction.net), 11 décembre 2006)
  2. (Sexualité) Action de gougnotter.
    • Heureuse époque en vérité, heureuse époque ! “Le saphisme” - à propos du XVIIIe siècle cette fois - “était monnaie courante, même dans le petit peuple, et l'on passait souvent de voisine en voisine pour se faire une petite gougnotterie juste avant son marché. — (Histoire et philosophie contemporaines, sur le site der grüne Affe : bulletins d'humeurs (http:/ /dergruneaffe.hautetfort.com), 30 décembre 2016)
  3. (Sexualité) Propension à gougnotter.
    • Vous me pardonnerez ma triste subjectivité, mais ma gougnotterie a naturellement attiré mon attention sur les bars à filles. Comme d’habitude, 90% des adresses concernent les mecs, les nanas se disputent le reste…donc 3 bars à se mettre sous la dent. — (The L Amsterdam : In Nightlife & Special Events, sur le site Les filles en joie (https:/ /lesfillesenjoie.wordpress.com) , 2 août 2012)

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier