grisonnant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent de grisonner.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin grisonnant
\ɡʁi.zɔ.nɑ̃\

grisonnants
\ɡʁi.zɔ.nɑ̃\
Féminin grisonnante
\ɡʁi.zɔ.nɑ̃t\
grisonnantes
\ɡʁi.zɔ.nɑ̃t\

grisonnant \ɡʁi.zɔ.nɑ̃\

  1. Qui grisonne.
    • Le grand maître était un homme d’un âge avancé, comme le prouvaient sa longue barbe blanche et ses sourcils déjà grisonnants. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • …; des cheveux grisonnants couvraient à peine son crâne jaune et le faisaient vieux avant le temps ; …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La femme assise sur les marches de sa maison, une femme petite et douce, le teint basané, les cheveux grisonnants, qui se regarde dans une glace de quatre sous et parle sans arrêt, vite et bas. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 287)
    • Rien ne vieillit plus mal qu’un militant grisonnant qui s’accroche désespérément aux causes qui le faisaient vibrer quand il avait 15 ans et qui passe son temps à pester contre « l’indolence des jeunes »... — (Richard Martineau, » Français : les lapins s’en tapent », Le journal de Montréal, 17 novembre 2020)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe grisonner
Participe Présent grisonnant
Passé

grisonnant \ɡʁi.zɔ.nɑ̃\

  1. Participe présent de grisonner.

PrononciationModifier

RéférencesModifier