honteusement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de honteux, par son féminin honteuse, avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

honteusement (h aspiré)\ɔ̃.tøz.mɑ̃\

  1. D’une manière honteuse ou ignominieuse.
    • Vous irez à la fin honteusement exclus Trouver au magasin Pyrame et Régulus. — (Nicolas Boileau-Despréaux, Épit. X.)
    • Malgré mes vœux, seigneur, honteusement déçus. — (Jean Racine, Androm. IV, 3.)
    • Enfin, quand il [Tigrane] fut assez près de Pompée, prenant son diadème, il voulut le mettre à ses pieds, et, se prosternant honteusement à terre, lui embrasser les genoux. — (Charles Rollin, Historique ancien Œuv. t. X, p. 260, dans POUGENS.)
    • Il [un empereur de la Chine] établit le premier des prix pour la vertu ; les lois, partout ailleurs, étaient honteusement bornées à punir les crimes. — (Voltaire, Princ. de Babyl. 5.)
  2. En éprouvant une certaine honte.
    • Nous dormîmes honteusement jusqu'à huit heures, et je ne sais combien de temps nous aurions prolongé cette grasse matinée, si l’hôtesse n'était venue nous apporter le café, […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 94)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier