méliphage de Hindwood

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1983) De méliphage et du patronyme de Keith Alfred Hindwood (1904–1971), qui fut Président de la Royal Australasian Ornithologists Union.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
méliphage de Hindwood méliphages de Hindwood
\me.li.faʒ də ind.wud\

méliphage de Hindwood \me.li.faʒ də ind.wud\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de passereau endémique d’une petite zone (Eungella) du Queensland, en Australie, et proche du méliphage bridé, dont il n’a été séparé qu’en 1983.
    • 24 septembre : PN d'Eungella. Le matin, une marche au bord de la route me permet de voir le Méliphage de Hindwood, un endémique du P.N., et deux Carpophages à double huppe en vol puis se posant haut dans un arbre mort. — (Georges Olioso et François Moutou , Australie 2007 - Kakadu, Uluru et de Cairns à Brisbane, lpo.fr)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier