monomorphe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de mono- et de -morphe, littéralement « uniforme ». Le sens mathématique apparaît en 1965 — (Claude Frasnay, Quelques problèmes combinatoires concernant les ordres totaux et les relations monomorphes, dissertation doctorale (Paris 1965), Annales de l’Institut Fourier, vol. 15, no. 2, Grenoble, 1965, pp. 415–524).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
monomorphe monomorphes
\mɔ.no.mɔʁf\

monomorphe \mɔ.no.mɔʁf\ masculin et féminin identiques

  1. (Biologie, Éthologie) Qui a une morphologie ou un comportement uniforme.
    • Monomorphisme : Uniformité dans la morphologie et/ou [sic] le comportement d’une espèce. On appelle monomorphes les espèces qui ne connaissent ni → dimorphisme sexuel, ni → castes, ni → rôles comportementaux (→ polymorphisme). — (Klaus Immelmann, Dictionnaire de l’éthologie, Pierre Mardaga éditeur, Liège/Bruxelles, 1990 (traduit de l’allemand par Anne Ruwet))
  2. (Mathématiques) Qui fait preuve d’homomorphisme.
    • Une chaîne ou plus généralement une multirelation enchaînable (libre-interprétable par une chaîne : voir exerc. 3) est monomorphe. Cependant il existe des relations monomorphes sans être enchaînables : le cycle sur trois éléments a, b, c défini par R(a, b) = R(b, c) = R(c, a) = +, les autres valeurs étant –. — (Roland Fraïssé, Cours de logique mathématique, tome 1, Gauthier-Villars, 1971)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier