palombière

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

De palombe avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
palombière palombières
\pa.lɔ̃.bjɛʁ\

palombière \pa.lɔ̃.bjɛʁ\ féminin

 
Une palombière perchée dans un arbre.
  1. (Gascogne) Mirador construit dans une forêt permettant de voir arriver au-dessus des arbres les oiseaux migrateurs pour les abattre à coups de fusil.
    • Bernard Desqueyroux avait hérité de son père, à Argelouse, une maison voisine de celle des Larroque ; on ne l'y voyait jamais avant l'ouverture de la chasse et il n'y couchait qu'en octobre, ayant installé non loin sa palombière. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • J'évitais les bois, où, à cause des palombières, il faut s'arrêter à chaque instant, siffler, attendre que le chasseur, d'un cri, vous autorise à repartir ; mais parfois un long sifflement répond au vôtre : un vol s'est abattu dans les chênes ; il faut se tapir. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Je marchais de longues heures, traversant les palombières où des coups de feu éclataient parfois contre mes oreilles. — (Philippe Sollers, Une curieuse solitude, Seuil, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 70)

Apparentés étymologiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier