Voir aussi : pédigrée

Français modifier

Étymologie modifier

(1828) Terme emprunté de l’anglais pedigree, du français pied de grue (en raison de la forme des signes de filiation dans un arbre généalogique).

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
pedigree pedigrees
\pe.di.ɡʁe\

pedigree \pe.di.ɡʁe\ masculin

  1. Généalogie, en parlant des animaux, spécialement des chevaux, des chiens ou des chats.
    • Une bête de race qui a son pedigree.
  2. (Par extension) (Par plaisanterie) (Rare) Ascendance, en parlant d'une personne.
    • Cabotin ridiculement imbu de son pedigree ibérique, c’était un musicien médiocre. — (Gérard Oberlé, chronique du 19 février 2014 sur France Musique, reproduite dans La vie est ainsi fête, Grasset, 2007, page 289)
  3. (Argot) Casier judiciaire, antécédents.
    • Mordez Vidocq, par exemple. Ancien bagnard, truand patenté... Pedigree à plusieurs feuillets, mais le jour où il s’est mis à en croquer, il est devenu chef de la poule ! — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 35)
    • Croyez-moi, là, les durs, les plus durs deviennent mous. Au début, je voyais arriver des vraies brutes, des types avec des pédigrees comacs. Je me disais : celui-là, il va tenir, c’est une force de la nature, […]. — (Maurice Cieutat, Un maton pas comme les autres : La vie et les confessions d'un gardien de prison à la Santé, Presses de la Cité, 1974, chapitre 10 : L’enfer du mitard)

Variantes orthographiques modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier