pour tout potage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

pour tout potage \Prononciation ?\

  1. (Sens figuré) Uniquement, sans rien d’autre.
    • Le banquier sur qui j’avais une lettre de crédit n’est pas à Grenade, et je me trouve à la tête de neuf francs pour tout potage, sans trop savoir comment je ferai pour payer mon auberge, un cheval pour me sortir d’ici, etc. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, pages 143-144)
    • On sent dans l'air comme un parfum de billets de mille. Et mon Kopéïkine ne possède pour tout potage qu'une dizaine de billets bleus et quelque menue monnaie. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • « PERRON.- Allez, morbieu, vous estes une maquerelle pour tout potage » — (Agrippa d'Aubigné, Confession du sieur de Sancy, II, 1)

RéférencesModifier