Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1974)[1] De l’anglais robotic (dérivé de robot), terme inventé par Isaac Asimov dans la nouvelle Runaround (Cercle vicieux) parue en 1942[2].

Nom commun Modifier

Singulare tantum
robotique
\ʁo.bo.tik\

robotique \ʁo.bo.tik\ féminin au singulier uniquement

  1. (Informatique) Ensemble des études et des techniques de conception et de mise en œuvre des robots effectuant des tâches déterminées en s’adaptant à leur environnement.
    Les Trois Lois n'apparaissent pas en termes précis dans « Liar! », qui parut dans le numéro de mai 1941 d’Astounding, mais je les énonçais dans la nouvelle suivante, « Runaround », publiée dans le numéro de mars 1942 de la même revue. À la ligne 7 de la page 100, un des personnages dit : « Écoutez, commençons par les Trois Lois fondamentales de la Robotique », et je les citais. Incidemment, c'est à ma connaissance, et pour le public en général, la première apparition du terme « robotique » dont j'aurais donc été l'inventeur. — (Isaac Asimov, « Mes robots », p. 12[2].)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
robotique robotiques
\ʁo.bo.tik\

robotique \ʁo.bo.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la robotique.
    • Application des technologies robotiques aux équipements industriels.
    • Depuis un peu plus d’un siècle, les machines nous donnent vie, nous peignent l’existence, nous plongent dans la mort et font de nous des êtres non pas robotiques, non pas cyberorganiques, mais différents ; des êtres qui dépendent de réseaux, de techniques et d’outils. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 20)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. « robotique », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « Mes robots », Isaac Asimov, La Cité des robots d'Isaac Asimov, J'ai lu, 1989 ISBN 2-277-22573-8, p. 12