rouge tomette

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) Composé de rouge et de tomette.

Locution nominale Modifier

rouge tomette \ʁuʒ tɔ.mɛt\ masculin au singulier uniquement

  1. Couleur d’un rouge bruni, analogue à celle de la terre cuite des tomettes. #ae4a34
    • Côté palette, le bleu marine domine, à côté du rouge tomette ou du beige et s'enhardit avec du jaune vif. — (Anne-Laure Mondésert, Cuir, soie, équitation: Hermès fidèle à un vestiaire au chic intemporel, lepoint.fr, 9 mars 2015)
    • 'Par exemple, dans ce salon gris taupe et blanc, le décorateur a choisi de dynamiser quelque peu le décor en utilisant des détails en couleurs attrayantes. Le tabouret en X en vert olive et les coussins en amande et rouge tomette sont tout à fait magnifiques ! — (Guillaume Richard, Couleur taupe en décoration intérieure- nuances tendance 2017 et associations harmonieuses, deavita.fr, 19 janvier 2017)
    • - C’est dans la famille des bordeaux, lie-de-vin, grenat, avec une teinte légèrement orangée. C’est pas rouge tomate, c’est rouge tomette. — (Yves Chapuis, Vert écarlate, Librinova, 2019)

TraductionsModifier

Locution adjectivale Modifier

Invariable
rouge tomette
\ʁuʒ tɔ.mɛt\

rouge tomette \ʁuʒ tɔ.mɛt\ invariable

  1. D’un rouge bruni, analogue à celui de la terre cuite des tomettes.
    • C’est absolument nu qu’il foule le linoléum rouge tomette du salon. — (Robert Darvel, L’homme qui traversa la Terre, les Moutons électriques, Bordeaux, 2016)
    • Une grande barre d’immeuble à la façade grise garnie de briques rouge tomette dominait largement le collège. — (Loïc Malfroy, Un an en Seine-Saint-Denis: Le témoignage d’un professeur d’EPS, BoD - Books on Demand, 2021)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier