siouplaît

Voir aussi : siouplait

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déformation populaire et plaisante, contraction et agglutination de s’il vous plait.

Interjection Modifier

siouplaît \sju.plɛ\ (orthographe traditionnelle)

  1. (Par plaisanterie) (Familier) Forme fantaisiste et populaire de s’il vous plaît.
    • — Une nouvelle planque, voilà ! Pierre, Annie, pardon siouplaît, c’est comme ça que je vais passer toute ma cavale ! — (Albertine Sarrazin, L’astragale, Jean-Jacques Pauvert, 1965, ch. X)
    • Papiers, m'sieurs-dames, siouplaît. Bien polis et tout. Toujours mieux que d'entendre aboyer en allemand. — (Jean-Luc Benoziglio, Le feu au lac, Seuil, 1998)
    • Siouplaît! Siouplaît! Msieursdames, vous allez pas continuer comme ça pendant une heure à nous casser les coucougnettes, gueule Lachavanne qui passait par-là ! — (Jean-Claude Sestier, La grand-mère de chaperon vert, dans La Cour des Contes, Rhetorical Ratatouille, 2012)

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier