Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1953) Composé de écriture et de blanc. Concept créé par Roland Barthes et publié dans son livre Le Degré zéro de l'écriture.

Locution nominale Modifier

écriture blanche \e.kʁi.tyʁ blɑ̃ʃ\

  1. Style d’écriture neutre, minimaliste.
    • Barthes n’explique pas tant l’écriture blanche comme réponse à un épuisement de la littérature (à la manière de Blanchot), de la parole littéraire, de la possibilité de faire un récit, que comme un moyen de dire le vide existentiel de l’homme. L’écriture blanche est d’abord contre : contre la littérature du passé qui charrie des lourdeurs stylistiques et narratives, contre les belles-lettres, le beau style. — (Jean-Yves Tadié, Blanche Cerquiglini, Le roman d’hier à demain, Gallimard, Paris, 2012, page 392)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier