énoliser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De énol, avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

énoliser \e.nɔ.li.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’énoliser)

  1. Transformer en énol.
    • Cette réaction semble générale et on a réussi à énoliser tous les aldéhydes qu’ils appartiennent au groupe R — CH2 — CHO (aldéhyde phénylacétique par exemple) ou au groupe R — CH(R’) — CHO comme le méthylnonylacétaldéhyde, à condition d’employer l’acétate de potassium qui est bien plus actif que l’acétate de sodium. — (Victor Grignard, Traité de chimie organique, 1959)
    • Le même résultat, que l’aldéhyde acétique peut s’énoliser, lut également obtenu en employant une autre base. — (Journal de chimie physique et de physico-chimie biologique, 1929)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier