Eurasie orientale

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(début XXe siècle) Composé de Eurasie et de oriental.

Nom propre Modifier

Eurasie orientale \ø.ʁa.zi ɔ.ʁjɑ̃.tal\ féminin singulier

  1. (Anthropologie, Histoire) Partie est de l’Eurasie, comprenant l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud-Est, l’Asie du Sud et l’Asie du Nord comme une région unie, par opposition à l’Eurasie occidentale.
    • L’élevage du renne est propre aux deux parties de l’Eurasie, orientale et occidentale, séparées par l’Iénisséi. Quant aux attelages de chiens, ils appartiennent à la fois à l’Eurasie orientale et à l’Amérique. — (Ethnographie, nos 21-22, 1930, p. 185)
    • Le musée Guimet peut donc jouer un rôle important pour favoriser une meilleure compréhension des grands phénomènes artistiques et religieux qui ont affecté toute l’Eurasie orientale. — (Musée Guimet (Paris, France) et Amina Okada, De l’Inde au Japon : 10 ans d’acquisitions au musée Guimet, 1996-2006, 2007, ISBN 9782711853694, p. 24)
    • L’idée de construire des itinéraires afin d’illustrer les échanges artistiques et spirituels dans toute l’Eurasie orientale, de l’Inde au Japon, s’est alors imposée. — (Georges Bernier et Rosamond Bernier, L’Œeil, no 595, 2007, p. 53)

TraductionsModifier