Étymologie

modifier
Composé de Grec et Marioupol.

Locution nominale

modifier
Singulier Pluriel
Grec de Marioupol Grecs de Marioupol
\ɡʁɛk də ma.ʁju.pɔl\

Grec de Marioupol \ɡʁɛk də ma.ʁju.pɔl\ masculin

  1. Autre appellation des Urums ou Ouroums.
    • Il fallait courir, porter mille choses diverses, parler sans cesse, et être aimable et plein de tact, veiller à ce que les Grecs de Marioûpol, qui vivent plus confortablement que les Petits-Russiens, ne soient mis qu’avec des Grecs ; prendre garde à ce qu’une bourgeoise de Licitchansk ou de Bakhmout « bien habillée » ne fût pas fourvoyée avec des moujiks et ne s’en offensât pas. — (Antone Tchékhov, Salle 6, « Graine errante », traduit du russe par Denis Roche, Librairie Plon, 1922, page 195. Lire dans Wikisource : s:Salle 6 (recueil)/Graine errante et s:Page:Tchékhov - Salle 6, trad Roche, 1922.djvu/191 pour la page 195.)
    • Selon Aleksandr Garkavec, considéré comme le meilleur spécialiste de la langue ouroum des Grecs de Mariupol, ce fait eut des conséquences nuisibles pour les dialectes locaux qui contenaient aussi des éléments grecs. (Kira Kaurinkoski, La politique linguistique en Union soviétique et en Ukraine sur books.open edition.org)

Variantes orthographiques

modifier