Kupfernickel

Voir aussi : kupfernickel

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(1741)[1] Mot composé de Kupfer (« cuivre ») et de Nickel (« diable, lutin »), déformation de Nikolaus[2] (voir Old Nick en anglais) ; les mineurs allemands ayant vainement tenté de tirer du cuivre de la nickéline où ils croyaient en trouver en raison de sa couleur rouge[1].

Nom commun Modifier

Kupfernickel \Prononciation ?\ masculin

  1. (Chimie) Cupronickel.
    • Kupfer wurde bereits im Altertum als Werkstoff für Münzen verwendet, reines Nickel gab es wegen seines hohen Schmelzpunktes als Legierungselement dagegen noch nicht, wenn auch der Kupfernickel-Rohstein bereits bekannt war. — (Kupfernickel sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand)  )

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « nickel », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. (en) Douglas HarperOnline Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage