FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(2017) Mot dérivé de Macron avec le suffixe -ie.

Nom propre Modifier

Macronie \ma.kʁɔ.ni\ féminin

  1. Partie de la France partisane d’Emmanuel Macron.
  2. Clique, entourage proche d'Emmanuel Macron.
    • La Macronie, une galaxie protéiforme. — (François-Xavier Bourmaud et Marcelo Wesfreid, La Macronie, une galaxie protéiforme, Le Figaro, 8 mai 2017)
    • Quatre arguments — pardon, quatre « éléments de langage » — sont diffusés par la Macronie : 1) l’opération est légale ; 2) elle est morale ; 3) il n’y a pas d’argent public ; et 4) les Mutuelles ont finalement fait une bonne affaire. — (Hervé Liffran et Anne-Sophie Mercier, En marche arrière, Ferrand s’enferre, Le Canard enchaîné, 31 mai 2017, page 3)
  3. France sous la présidence d'Emmanuel Macron.

NotesModifier

On remarque l’existence d’une graphie sans majuscule – qui induirait donc de pouvoir aussi considérer le terme comme un nom commun.

Exemple, avec la transcription, sur le site Lemonde.fr, d’un tchat animé par Matthieu Goar, titré « Affaire Benalla : « La paralysie de la macronie a été provoquée par le mutisme du chef de l’Etat » », transcription dans laquelle le terme apparaît à plusieurs reprises :

  • Certaines sources au sein de la macronie commencent à évoquer la possibilité d’un remaniement fin août ou début septembre.
  • La paralysie de la macronie a été provoquée par le mutisme du chef de l’Etat. (repris en titre de la transcription du tchat complet)
  • ainsi que dans la transcription d’une question d’un lecteur.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier