Ouvrir le menu principal

Wiktionnaire β

Voir aussi : Moyen-Âge, moyen-âge

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Calque du latin de la Renaissance Medium Aevum.

Locution nominale Modifier

Moyen Âge \mwa.jɛ.n‿ɑʒ\ masculin singulier invariable

  1. Période historique située entre l’Antiquité et la Renaissance, de 476 (chute de l’Empire romain d’Occident) à 1453 (chute de l’Empire romain d’Orient) ou 1492 (découverte de l’Amérique par Christophe Colomb).
    • […] et, pendant tout le cours du moyen âge, cette forteresse fut considérée comme imprenable. Le fait est qu’elle ne fut point attaquée et n’ouvrit ses portes au prince Noir, Édouard, en 1355, que quand tout le pays du Languedoc se fut soumis à ce conquérant. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les révoltés du Moyen-Âge
      L’ont arboré sur maints beffrois.
      Emblème éclatant du courage,
      Toujours il fit pâlir les rois.
      — (Paul Brousse, Le Drapeau Rouge, 1877)
    • […] les amis de Jaurès, les cléricaux et les démocrates placent leur idéal de l’avenir dans le Moyen Âge : ils voudraient que la concurrence fût tempérée, que la richesse fût limitée, que la pro­duction fût subordonnée aux besoins. Ce sont des rêveries que Marx regardait comme réactionnaires […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap. II, Les Préjugés contre la violence, 1908)
    • Forcément, l’époque où nous vécûmes le plus près de Dieu, le Moyen Age, devait suivre la tradition révélée du Christ […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Variantes orthographiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier